Blog

Article Ouest France 29/03/2013,

article OF du 29-03-13

Avant de le dévoiler aux autres, il faut d’abord le connaître, l’avoir respiré, savouré, Savoir d’où il vient, l’aimer,
Ou alors, l’inventer. Quand on est le 1er importateur en Bretagne de thés, que l’on propose en son comptoir de Dinard  (48 rue Levavasseur) plus de 170 références en provenance de l’Inde, du Japon, de Chine, du Népal ou d’ailleurs, c’est possible. En fait, c’est fait! Jean-Bernard et Claudine Renaudineau de Lindfield « Fine Teas » ont travaillé pendant un an pour créer le Thé Breton.

La recette? Secrète! « Sur la base de thé vert, noir ou rooibos » on retrouve cependant les parfums de la pomme caramélisée, du beurre salé, de la fleur de bruyère, du sarrasin et de l’algue malouine. Envoûtant Si en plus vous concevez de jolies boîtes arborant le tartan officiel de Bretagne, des hermines, le Gwenn-ha-Du, vous obtenez l’un des produits le plus étonnant de l’année. Succès assuré pour « ce clin d’œil régional ». De retour sur ses terres en 1996, après un « exil » de plusieurs années en Angleterre, le couple a su s’imposer sur le marché, alors vierge, du thé. wwvv.lindfield.biz

Related Posts

Leave a Reply